Accueil

Le site est actuellement en construction, merci pour votre compréhension

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n’est aux faits eux-mêmes; parce que, pour elle se soumettre, ce serait cesser d’exister. » Henri Poincaré – 1854-1912 

La vie est trop courte pour qu’on nous la dicte.

Pour gagner notre autonomie personnelle, intellectuelle, philosophique et morale, il faut faire le ménage dans nos certitudes, dans nos croyances en comprenant comment elles se sont construites tout au long de notre vie mais aussi en identifiant  les motivations inconscientes qui se cachent derrière certains de nos comportements.

L’idée selon laquelle nous pensons et agissons consciemment est une erreur qui n’est plus à démontrer.

Tout au long de notre existence, nous avons été formatés par nos expériences, par notre éducation, par notre culture, par la société aves ses propagandes, ses politiques, ses médias, ses publicités et par des idéologies religieuses faisant bien souvent parties du bagage familiale.

  • Avons-nous réellement avancé vers notre émancipation ?

Dans la parabole du Christ adressée aux Pharisiens, Jésus disait : « Laissez-les. Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or, si un aveugle guide un aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse. » (Mt 15,14 ; Lc 6,39).

Mais avant lui, Platon (424-347 av. J.-C.) à travers l’allégorie, mettais en scène la condition humaine, la nôtre, mais également celle de nos ancêtres. Pour lui, nous sommes tous prisonniers d’une caverne.

Cette caverne dans laquelle nous sommes pris au piège, c’est l’illusion. Platon affirmait, nous vivons tous dans l’illusion. Nous sommes prisonniers de nos jugements, de fausses idées reçues, de croyances… Et tout ça, ça nous empêche de vivre dans la vérité ; puisque ce que nous croyons savoir est faux, notre rapport avec le réel est donc complètement erroné. 

Pour nous en faire prendre conscience, et pour éclairer les gens de son époque — Platon en a gros sur la patate qu’on ait condamné son maître à mort — alors, il nous montre la médiocrité de notre condition pour que nous puissions nous en délivrer !

  • Qu’avons nous fait depuis ? 

Ma mission

 

Mon seul but est de vous aider à vous ouvrir à d’autres réalités.

Se libérer des pièges du mental

S’aligner sur la pulsion de vie

Vivre de façon spirituelle

Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient.

Dans le cas contraire, il devient très destructeur.

Se libérer du mental est la seule véritable libération.

Je veux vous permettre de vous libérer de votre prison mentale, je veux vous aider à déconstruire vos murailles, à sortir des mécanismes de l’égo, de la peur et de la culpabilité.

 

« Rien n’est miraculeux à moins que tout ne le soi »

La vie trouve le moyen de prospérer, guidée par l’impulsion consciente, intelligente et créative de l’univers.

Elle doit devenir pour nous une source d’alignement, d’enseignement.

Je veux vous accompagner  à découvrir comment l’humain s’est construit un monde artificiel qui n’a rien à voir avec la réalité de la vie. 

 

L’éveil spirituel de l’humanité n’est plus une option,
c’est aujourd’hui un impératif vital.
Notre époque nous dévoile le début de la fin de l’individualisme et le commencement du retournement de conscience.

L’individualisation n’étant qu’une illusion mentale qui nous présente un monde fractionné qui n’a jamais existé.

Je veux vous inviter à transcender votre existence et à découvrir
votre propre chemin spirituel.
 

«A chaque fois que vous vous retrouvez à penser comme la majorité des gens, faites une pause, et réfléchissez…» Marc Twain