La Lumière qui éclaire le chemin.

Texte de Jeff Foster

« Tu n’as jamais compris la vie parce que comprendre n’était pas le but.
Tu étais censé vivre, vivre ses nombreux paradoxes …
Plus tu donnes sans attendre, plus tu reçois en retour.

Moins tu t’inquiètes, plus tu lâches prise des résultats, plus tu t’intéresses et goûtes au voyage.Plus tu peux être pleinement toi-même, moins tu as à te soucier d’un soi.
Plus tu donnes d’espace aux pensées, moins elles te contrôlent, et plus tu le fais profondément, tu observes alors que tu n’es plus le penseur.
L’amour n’est pas quelque chose que tu obtiens, c’est ce que tu es.
L’illumination n’est pas une destination, c’est la lumière qui éclaire le chemin.
Parfois, un « Non ! » est un OUI massif à la vie.
Parfois, il est nécessaire que tu échoues, que tu t’effondres, pour ressentir la victoire.
La seule chose à laquelle tu aspires, est la seule chose que tu ne peux pas trouver, car elle est déjà là au cœur du désir lui-même.
Plus tu connais la mort, plus tu connais la vie. Plus tu te dérobes à la mort moins tu te flaires vivant.
Tu dois devenir comme un enfant pour entrer dans le Royaume.
Tu peux douter de tout ce que tu crois, et seul le doute est complètement indubitable.
Dans l’Inconnu réside la forme absolue du Connu.
Et même ta confusion est clairement perçue, par les yeux de l’amour inconditionnel. »

Jeff Foster