La vérité libère « Osho »

“ LA VÉRITÉ LIBÈRE.
C’est l’une des déclarations les plus importantes jamais faites, très fondamentale pour que chaque chercheur puisse la comprendre.

La vérité libère – non pas la vérité que tu as apprise des écritures, mais la vérité que tu as découverte à travers ta propre expérience.
Tu es triste.

Plonge dans ta tristesse plutôt que de fuir dans une activité ou une occupation quelconque, plutôt que d’aller voir un ami ou au cinéma ou de mettre la radio ou la télévision.

Plutôt que de t’en échapper, de tourner le dos à la tristesse, laisse tomber toute activité. Ferme les yeux, pénètre là, regarde ce qu’elle est, pourquoi elle est – et regarde sans la condamner, car si tu la condamnes, tu ne pourras pas la voir dans sa totalité.

Regarde sans juger. Si tu juges, tu ne pourras pas voir la totalité. Sans jugement, sans condamnation, sans évaluation, regarde-la, ce qu’elle est.

Regarde comme si c’était une fleur, triste, un nuage, sombre, mais regarde-la sans jugement pour pouvoir en percevoir toutes les facettes.


Et tu seras surpris : plus tu la pénètres profondément, plus elle commence à se disperser.

Si tu peux aller profondément dans la tristesse, tu verras que toute la tristesse s’est évaporée. Et dans cette évaporation de la tristesse se trouve la joie, la béatitude. “ OSHO