Panda parle cash !

Genèse du projet: 

L’objectif est de réaliser des interviews traitant des questions existentielles, rencontrer des personnes souhaitant accepter de participer à un jeu de questions/réponses  sur des thèmes aussi divers que la vie, que la mort, le sens de notre passage sur terre, la souffrance, l’âme, la conscience, la spiritualité etc…

C’est à la lecture d’un passage du livre “L’art subtil de s’en foutre” de Mark Manason que cette idée a vu le jour.

Extrait du passage : 

“Si je devais créer un super héros, il s’appellerait panda parle cash.
Il abhorrerait un masque ringard, serait moulé dans un tee-shirt trop étroit pour son gros bide de panda et son super pouvoir consisterait à balancer à la figure des gens des vérités très hard sur eux-mêmes, des vérités qu’ils auraient grand besoin d’entendre mais refusent d’admettre.
Il ferait du porte à porte comme les témoins de Jehova, sonnerait à chaque domicile et dirait des truc du style « Ouais, c’est cool pour toi de gagner beaucoup d’argent, mais c’est pas pour ça que tes enfants vont t’aimer » ; ou  « si tu te demande si tu peux faire confiance à ta femme, c’est que tu n’as pas vraiment confiance en elle » ou encore « ce que tu crois être de l’amitié n’est en réalité que ton besoin d’impressionner les gens »
Puis il souhaiterait une bonne journée à l’habitant avant de se diriger tranquillos vers la maison suivante.
Ça serait salaud, héroïque et en même temps édifiant.
Ça serait surtout nécessaire en fait.
Après tout, les plus grandes vérités de la vie ne sont-elles pas aussi les plus désagréables à entendre ?
Panda parle cash serait le héros que personne n’aurait envie de voir mais dont tout le monde aurait besoin.
Il serait les cinq fruits et légumes ….prodigués de notre mal bouffe habituelle.
Il nous ferait progresser en sagesse mais en nous mettant mal à l’aise.
Il nous rendrait plus fort tout en nous cassant.
Il illuminerait notre avenir en mettant le doigt sur nos parts d’ombre
Ecouter ses sentences, ça serait comme mater un film dont le héros meurt à la fin.
Tu l’aimes encore plus, même si tu as un pincement au cœur parce que ça sonne vrai.

Alors tant qu’on y est, laisse moi enfiler mon masque de panda parle cash.”


Dans un premier temps, il me semble important de bien situer les choses.
Le développement personnel, de nombreuses approches thérapeutiques, mais aussi la philosophie, la spiritualité et la métaphysique reposent essentiellement sur des concepts.
Ce qu’il faut comprendre, c’est que quand les concepts ne sont pas clairs, cela laisse au mental tout le loisir de comprendre ce qu’il a envie de comprendre pour se rassurer, pour confirmer l’Ego mais en aucun cas cela n’aide à avancer.
Nombreux sont ceux qui utilisent ces concepts en maintenant volontairement dans leur approche un flou éthérique parfait, cela les rend beaucoup plus malléables, adaptables aux circonstances et aux interlocuteurs.
Esprit, conscience, âme, néant, univers, énergie, espace etc… sont des concepts qui doivent être clairement définis.
Trop souvent, un concept est utilisé pour expliquer un autre concept et le mental se perd tout logiquement dans un labyrinthe de concepts.
Le mental part dans toutes les directions faisant ainsi naitre de plus en plus de théories loufoques, drôles, improbables et parfois complètement stupides allant bien souvent à l’encontre même de la logique ou des règles du vivant, des règles de l’univers.

Dans le but de se donner une pseudo-crédibilité, vous retrouver dans tous les nouvelles approches des concepts comme la 5D, le corps astral, les chakras, les mémoires karmiques, les annales akashiques, tout en étant passé par les maîtres ascensionnés ou les reptiliens.
Pour se rendre plus crédible, on rajoutera quelques termes scientifiques comme: quantique que l’on retrouve à toutes les sauces, comme la théorie des cordes, l’intrication, l’homéostasie, la décohérence, la dissonance cognitive, la dualité onde-corpuscule sans oublier les concepts incontournables comme le chat de Schrodinger, le triangle dramatique de Karpman ou l’expérience de Milgram.
Et si vous ne comprenez pas, c’est que vous n’êtes pas au bon niveau de conscience, voir même votre taux vibratoire n’est pas suffisamment haut.

La stratégie du “flou éthérique” permet ainsi de vous vendre de nombreuses promesses où l’on vous promet l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation de vos talents et potentiels, l’amélioration de la qualité de votre vie personnelle, la réalisation de tous vos projets, aspirations et rêves, la gestion de vos émotions, l’amélioration de vos relations et j’en passe et des meilleurs.
Bref, vous allez enfin connaitre le bonheur, devenir riche, beau et vivre toute votre vie en pleine santé et ne plus avoir aucun soucis.

Pourtant, il semblerait qu’un grand nombre de personnes sérieuses, étudiant l’ontologie autant que la spiritualité avec sérieux ne partagent pas une grande majorité ces théories et portent un regard beaucoup plus professionnel, réaliste et sérieux sur l’existence.

********

“Pendant de nombreuses années, on nous a dit que la pensée positive était la clé d’une vie heureuse et riche. Mais… Soyons honnêtes, la merde arrive dans la vie de chacun et il faut vivre avec” nous explique Mark Mason. 

********

“Il est clair que l’Univers n’est pas à la disposition de notre psychisme et ne constitue pas un catalogue sur lequel nous pourrions commander tout ce qui est censé satisfaire nos désirs et nos caprices.” nous explique Matthieu Ricard en faisant référence à la loi d’attraction.

********

“Se foutre la paix et arrêter de se torturer ça s’apprend” nous explique Fabrice Midal

********

“Comment être en paix dans ces circonstances ?
Les circonstances ne déclenchent pas la paix en vous . Elles vous permettent uniquement d’observer si vous l’êtes déjà.” nous explique Nassrine Reza.

********

“Vous êtes stressé, surbooké, fatigué de la vie ?
Vous en avez votre claque de toujours faire passer les autres avant vous ?
Il est temps d’apprendre à vous en foutre ! ” nous explique Sarah Knight.

********

“La pensée positive est la version psychologique de la chirurgie plastique pour le corps. Elle ne fonctionne pas. La pensée positive est en réalité une pensée qui est complètement obsédée par la négativité” nous explique Jeff Foster.

********

“L’être humain est le parasite le plus monstrueux qui existe sur terre en raison des crimes ignobles qu’il pratique contre les lois naturelles. L’être humain est une vague vermine, sans destin, qui est né sur cette terre sans savoir pour quelle raison ni ce qu’il doit faire.” Livre Univers en désenchantement 

********